Pour le dernier match de l’année, tout le Fenix Toulouse Handball était réuni au palais de sport. Les toulousains affrontait Pontault qui est 13e au classement de la Lidlstarligue.

Yassine, le papa de la FENIXarmy

Le gardien Yassine Idrissi a brillé ce mercredi soir. Avec 14 arrêts spectaculaires, le numéro 1 toulousain a permis à son équipe de s’imposer dès le début du match. Il a su, de par ses exploits de la soirée, amener une ambiance exceptionnelle dans un palais des sports plein à craquer. Il parvient même a faire une meilleure performance que le gardien de Pontault, Robin Cantegrel (3e meilleur gardien de la Lidlstarligue).

Yassine cède sa place devant les cages à Kevin Bonnefoi au début de la deuxième période. Il revient cependant régulièrement sur le terrain lors des jets à 7 mètres. Idrissi était devant les cages sur 7 des 8 penalties accordés à Pontaut, en arrêtant 5.

Un coup de pression pour le Fenix

Malgré une première mi-temps très serrée, le Fenix parvient à se maintenir en tête avec seulement un point d’écart. Ainsi, à la fin de cette période, le score est de 14 à 13 en faveur des toulousains.

Cependant, la tendance s’inverse lors de la seconde mi-temps. En effet, Pontault  reprend peu à peu le dessus, mettant Idrissi puis Bonnefoi en difficulté. Mais l’attaque toulousaine, désormais 5e meilleure attaque de la Lidlstarligue, met son expertise au service de son équipe pour récupérer l’avantage 10 minutes avant la fin du temps réglementaire. En cette fin de match, le Fenix profite du fait que Pontault commence à fatiguer pour creuser l’écart.

Ainsi, le match se conclu sur un score de 30 à 25 sur un magnifique but de Henrik Jacobsen.

 

Pour lire le précédent article sur le Fenix Toulouse Handball, cliquez ici.
Catégories : Handball